La recette pour motiver vos enfants à faire leurs devoirs

Question : « Comment réagir ou faire face à des enfants qui n'aiment pas faire des exercices ou qui n'aiment pas apprendre leurs cours (devoirs) sachant que c'est quand même important d'avoir un minimum de connaissance ».
Enfant devoirs nature extérieur professeur

Question d’un Internaute: « Comment réagir ou faire face à des enfants qui n’aiment pas faire des exercices ou qui n’aiment pas apprendre leurs cours (devoirs) sachant que c’est quand même important d’avoir un minimum de connaissance ».

Retirer du plaisir à faire leurs devoirs

Réponse : Je pense qu’il s’agit là d’une question que se posent bien des parents en ce moment :).

Pour avoir la solution à ce problème, il faut se mettre à la place de l’enfant. L’enfant est un Être humain à part entière et il faut donc pour cela se référer au fonctionnement humain.

L’Être humain est toujours attiré par le plaisir. Pour que les enfants fassent leurs devoirs, il faut donc qu’ils puissent retirer du plaisir à le faire. Si à ce jour les enfants perçoivent leurs devoirs comme une corvée, il est évident qu’ils n’auront pas envie de les faire.

Peut-être que les adultes eux-mêmes leur donnent souvent de mauvais exemples. Imagine la perception des enfants face à ce qu’ils observent : Lorsque les adultes se plaignent que leur métier ne leur apporte aucun plaisir, qu’ils partent au travail tous les jours à reculons et que celui-ci est source de conflit, comment voulez-vous qu’un enfant soit enthousiaste à aller à l’école sachant qu’au final c’est pour espérer avoir un métier dans lequel il ne va pas s’épanouir.

La seule façon de faire pour qu’un enfant aime faire ses devoirs, c’est de faire ressortir un aspect agréable pour lui. Selon l’âge de l’enfant, il faudra donc utiliser le levier de motivation qui lui correspond. Pour certains, cela pourra être de présenter le côté agréable de son futur métier. Pour d’autres, le besoin d’être reconnu et valorisé en ramenant de bonnes notes…

“Mets-toi ça dans la tête, un point c’est tout !”

Il faut aussi être conscient qu’on est face à un gros défi de la société car les nouvelles générations  naissent avec un esprit bien plus ouvert que les anciennes. Inconsciemment, elles se rendent compte d’un aspect essentiel au bien-être humain : La liberté.

Il est certain que le « mets-toi ça dans la tête un point c’est tout » ne passe plus. Il faudra laisser à l’enfant la liberté de trouver par lui-même les solutions. Pour cela, les adultes devront se focaliser davantage sur la finalité (le pourquoi) plutôt que sur les méthodes (le comment).

Pour conclure, une fois que votre enfant aura trouvé sa source de motivation, je vous encourage à le laisser s’organiser comme il le souhaite, à partir du moment où l’objectif est atteint (les devoirs sont faits). La méthode montessori par exemple pourra vous apporter des idées à mettre en œuvre afin de responsabiliser votre enfant et lui donner ainsi goût à faire ses devoirs.

Catégories

A DECOUVRIR AUSSI ....

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.